THEATRES QUI MAQUILLENT LES ACTEURS BLANCS EN NOIRS

Une pétition circule actuellement. Vous la signerez ou pas. Tout au moins vous pourrez dire que vous en avez entendu parler.

Rejoignez Zafro sur Facebook

Acteur blanc maquillé en noir

L’histoire remonte à bien longtemps et avait déjà été rapportée en Allemagne et plus particulièrement à Berlin. Pourtant c’est d’un évènement plus récent dont nous vous parlerons puisque c’est à cette date que les échos nous vinrent.

Aussi tout commence au mois d’avril de cette année lorsque le site internet Arte publiait un article sur les théâtres berlinois et leur art de grimer les visages des acteurs blancs. La question était posée par Arte :

« Sur le plateau, des comédiens blancs maquillés en Noirs. Quel effet cela fait-il, non seulement au public, mais aussi à des comédiens noirs ? Suffit-il de ne pas avoir d’intention raciste pour ne pas l’être ? Les comédiens noirs sont-ils suffisamment présents sur les scènes allemandes ? »

La polémique qui n’était pas une nouveauté en Allemagne mais n’en avait pas encore dépassée ses frontières éclata en février 2012. La pièce nommée Je ne suis pas Rappaport avec le célèbre humoriste Didi Hallervorden à l’affiche au Schlosspark Theater donnait une représentation habituelle.

Or plus que la pièce en elle-même ce sont deux choses que les spectateurs retinrent de cette soirée :

– des acteurs blancs grimés en noir des pieds à la tête avec du maquillage exagéré aux lèvres comme une mauvaise caricature

– une quarantaine de spectateurs qui se levèrent en plein milieu de la pièce et quittèrent la salle

 

Ces pseudos spectateurs étaient des scénaristes, des comédiens, des professionnels du milieu faisant partie d’une organisation antiraciste. Ils distribuèrent des tracts à la sortie du théâtre s’élevant contre l’usage du Blackface (comédiens grimés).

Pourtant la production du théâtre se défend. La seule raison pour laquelle ils auraient fait ça est qu’ils n’auraient pas trouvé d’acteurs noirs qualifiés pour les rôles en question.

Ce type de théâtre dit colonial semble ne jamais avoir cessé en Allemagne tandis qu’on ne le voit guère plus aux Etats-Unis. Il est rapporté qu’en marge des grands sites c’est un théâtre de rue, un théâtre multiculturel qui s’est développé à Berlin. Alors l’argument de n’avoir pas trouvé d’acteurs qualifiés est-il le bon ?

Les personnes à l’origine de la pétition qui circule actuellement contre l’usage du Blackface en Allemagne soulignent aussi : Quand les protestants ont souhaité accéder au site internet du théâtre ils furent bloqués. Tandis que les néo-nazis qui déclarèrent « les nègres devraient retourner en Afrique » n’eurent pas de souci.

 

Comment exactement eurent-ils vent de ce fait ? Info ou intox il n’en reste pas moins que le théâtre berlinois, le contemporain, n’est pas celui que vous pourrez trouver dans les salles les plus légendaires. Si vous souhaitez signer la pétition : ici.

 

 

Pour la route un petit air d’opéra intitulé « Oui nous n’avons pas de bananes » :

Sources : labelnoir.net, Arte.tv, bbc.co.uk.

Trackbacks

  1. […] comme des animaux, ne sont pas respectés pour ce qu’ils sont. L’utilisation du blackface passe quasi inaperçu là-bas à part pour les afro-brésilens qui en souffrent en silence. Les […]

  2. […] 1800 aux Etats-Unis pour mettre en scène et tourner en ridicule les afro-américains (une vidéo ICI en fin d’article). Cet acte est encore très répandu et cause des troubles et des […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :