Publicités

UN PHOTOGRAPHE UTILISE DES FEMMES OBESES AU NOM DE L’ART

Il est dit qu’une photo vous ajoute automatiquement 10 kilos. Mais cela ne fait pas grande différence au stade où en sont ces femmes à l’obésité morbide.

Capture d’écran 2012-12-20 à 21

De nombreuses mannequins obèses posent lascivement au nom de l’art. C’est le projet du photographe italien Yossi Loloi, 36 ans. Chacune de ces femmes pèse entre 170 et 273 kilos. Elle se montrent entièrement, ne doivent rien cacher. Le photographe lui-même a une fascination pour les femmes obèses. Il a commencé à prendre ces clichés provoquants en 2006 alors qu’il se rendait à un évènementiel de la Fat acceptance, un mouvement qui prône la libération du gros.

« Je voulais montrer que la beauté n’est pas que celle des gens maigres »

Son projet se nomme The full beauty project. Le photographe a travaillé dessus durant des années et l’exposition qui s’y rapporte a été ouverte au public en 2010 à Milan. Il a encore déclaré :

Au final il fallait que ce projet soit un peu provocateur mais pas trop quand même alors je me suis concentré à montrer leur féminité telle une forme de protestation contre la discrimination dont elles sont victimes. Mon intention était de montrer des femmes de forte copulence de telle sorte qu’il serait difficile de les critiquer c’est pourquoi je les ai photographiées dans des modes assez peu communs. De cette manière on peut découvrir l’intimité de ces femmes et cela apporte une certaine libération, une certaine sérénité.

Capture d’écran 2012-12-20 à 22Ca me choque quelques fois quand je vois les gens s’arreter à la porte de l’exposition et détourner le pas au lieu d’entrer et de tenter d’en comprendre le message.

Rejoignez Zafro sur Facebook

Ca montre à quel point nous sommes conditionnés culturellement parlant et c’est mon devoir en tant qu’artiste d’apporter un autre regard aux autres. Avec ces beautés énormes je tente de mettre le doigt sur le fait que nous avons tous le droit d’être acceptés pour ce que nous sommes et il ne devrait pas y avoir une dictature de l’image et des formes requises, Yossi Loloi.

Capture d’écran 2012-12-20 à 22

La beauté ou son antihèse ; c’est un peu comme cela que l’on pourrait appeler le projet farfelu du photographe Yossi Loloi. Et vous qu’en pensez-vous ?

 

Publicités

Comments

  1. Bernadette says:

    Je trouve que c´est une bonne démarche en tant qu´artiste. J´aime bien quand des gens au physique « différent » sont au centre d´un travail d´art. Et c´est vraiment bien si ca peut faire évoluer le regard qu´on a sur eux.

Trackbacks

  1. […] Vous pouvez retrouver l’ensemble du projet des photographes via leur blog ICI. Ils ouhaiteraient faire un livre, avec ces magnifiques clichés, et vous invite éventuellement à une participation financière. Vous pouvez enfin retrouver un projet quasi similaire, qui concerne cette fois des femmes obèses ICI. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :