Publicités

EBONY CELEBRE LE « BLACK LOVE » MAIS QU’EST-CE QUE C’EST ?

Le magazine Ebony, fait par des afro-américains pour des afro-américains, célèbre ce qu’on appelle le « Black love ». C’est une de leurs traditions depuis 1993, chaque mois de février. Ils mettent en avant plusieurs couples aimants issus de la communauté noire américaine représentatifs d’une certaine évolution sociale ; ci-dessous avec l’actrice Meagan Good et son compagnon, prince du Hip Hop, Devon Franklin.

Ebony, Black love, Meagan Good

Le terme « Black love » défini l’amour des couples issus de la communauté noire. Cependant, ce terme donne place à un débat, à savoir si votre couple est mixte mais que l’un des deux est bien noir, êtes-vous aussi représentatif du « Black love » ? La communauté est divisée. Certains américains amoureux du terme aiment à dire que, comme les juifs, il faut préserver sa culture et ne pas admettre que les couples intéraciaux représentent aussi le « Black love » sinon il n’y a plus de frontière. Les autres, peut-être partenaires ou ont été partenaires d’amants d’autres origines, estiment que le « Black love » peut tout à fait être le fait d’une personne noire qui en aime une autre qui ne l’est pas.

Sur Facebook on trouve un groupe qui porte le nom « Black love is revolutionary », en Angleterre un groupe de rencontre se nomme « It’s a black love thing », des livres ont été publiés avec ce titre et toujours les mêmes questions : qu’est-ce vraiment que le « Black love » (littéralement « l’amour noir » sinon « l’amour entre les noirs ») ? Est-ce révolutionnaire ?

Black love une revolution ? L'amour entre les noirs est-il si particulier ?

L’auteure Khadija Nassif, créatrice du blog Muslim Bushido et du livre The sojourney’s passport ou le guide de prise en main de la femme noire, déclarait dans ses écrits que le « Black love » est un concept assez utopique. Elle prend pour exemple la Grande Bretagne où 48% (chiffres datés de 2009) des ressortissants caribéens sont en relation avec une femme qui n’est pas noire. Pour elle, les afro-américains qui croient au concept du « Black love » sont dupes.

Black love - Cosby show

L’autre question récurrente est pourquoi certains noirs auraient besoin de mettre en avant le « Black love », pourquoi ce besoin de se différencier ? Dans une communauté ayant souffert historiquement et plus tard socialement et économiquement, c’est peut-être un moyen de stabiliser une communauté et de faire vivre les rêves des petites filles.

Cliff et Claire Huxtable du Cosby show seront certainement pour toujours l’image même du « Black love » comme veut l’entendre ses aspirants. Il ne s’agissait pas forcément d’une famille noire, mais aussi et surtout de l’amour d’un couple pour ses enfants et de la construction de leur famille.

 

Le « Black love » ce concept un peu flou est un imaginaire à atteindre. L’important sera de toute manière de se focaliser sur les moyens de l’atteindre et non pas sur la couleur de peau. Mais soit dit en passant si vous êtes noir, alors en avant pour le « Black love ».

Publicités

Trackbacks

  1. […] le Black love qui doit être mis en avant, d’après leur expression. Et, par l’intermédiaire du […]

  2. […] Meagan Good remporte la place 79. Elle faisait récemment parler d’elle dans les tabloïds […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :