Publicités

(DANCEHALL) MAVADO : KARIAN SANG, SON MARIAGE, BOUNTY KILLER, VYBZ KARTEL, SES PROJETS MUSICAUX

 

Il répondait il y a trois jours à une interview. Le chanteur Mavado, qui était accompagné de la chanteuse Karian Sang, sur le plateau de la télévision jamaïcaine OnstageTV, se dévoile un peu sur sa vie aux Etats-Unis, ses projets, Vybz kartel.

Karian Sang (photos ci-dessous), quant à elle, originaire de Kingston (Jamaïque), a ouvert son coeur sur sa carrière, ses réalisations. Elle est alliée à l’artiste du fait de leur single ensemble, elle a raconté leur rencontre.

Non loin de la renommée que possède Vybz Kartel dans le monde du dancehall, Mavado a toujours souhaité impressionner les fans internationaux de cette musique. Il a réalisé plusieurs succès musicaux qui ont réussi à attirer l’attention sur lui. Ses mix d’artistes du hip hop, comme l’un avec Kanye West, ont eu beaucoup de succès. Ses fans sont persuadés que son nom sera bientôt connu à travers le monde entier.

Ce qui par contre a surpris c’est que Mavado, dont le vrai nom est David Constantine Brooks, s’est marié au moins de janvier 2012 aux Etats-Unis et a commencé ces derniers mois à y passer plus de temps qu’au pays. Cela ne l’a pourtant pas empêché de faire connaître une artiste rnb/dancehall montante, en la personne de Karian sang.

Interview de Karian Sang

Karian Sang, née en Jamaïque (Kingston), a quitté son île alors qu’elle avait 5 ans. Elle est dorénavant basée au Canada. C’est lors d’un voyage à Miami, pour travailler sur un projet professionnel, qu’elle rencontre Mavado. Elle dit qu’elle en était déjà fan avant.

« J’ai commencé à chanter vraiment depuis 2 ans et demi, j’ai collaboré avec des artistes comme Mavado, Shaggy. Je fais plus particulièrement de la musique pop (…) Les jamaïcains peuvent faire tout type de musique (…) Je ne faisais pas beaucoup de dancehall avant mais j’ai voulu revenir un peu à mes racines et de cette façon les gens savent d’où je viens (…) Je veux marquer les gens dans la musique, je veux laisser ma marque (…) Pour l’instant mes chansons marchent essentiellement au Canda, et aussi en grande-Bretagne »

Vybz Kartel et Mavado en concertDe G. à D., Vybz Kartel et Mavado, surnommé « The gully god »

Interview de Mavado

« Notre projet avec Karian s’est fait grâce à certains mecs de l’équipe qui m’ont parlé d’elle comme de quelqu’un que je devais connaître. Quand je l’ai rencontré j’ai vu qu’elle a le look, le talent, tout le package pour devenir une star. On en a vu d’autres, par exemple il y a un chanteur de dancehall célèbre qui est originaire d’Afrique, je suis sûr que Karian Sang peut réussir aussi »

« A la base, notre chanson ensemble est ma chanson mais c’est devenu NOTRE chanson. La vidéo va sortir sous peu et notre single est déjà numéro Un en Angleterre depuis deux mois (…) Pour l’instant on se concentre là-dessus, je ne veux pas vraiment dire où je vis, où je suis basé en ce moment. Vous savez c’est une femme qui m’a emmené aux Etats-Unis mais je bouge tout le temps avec le travail, et c’est mieux comme ça, qu’on ne sache pas exactement ma position »

« Je ne veux pas en dire trop sur ma famille, mais c’est vrai que c’est la vie que je mène en ce moment, je prends soin d’eux et ce que je peux dire c’est que je vis bien (…) J’ai vraiment trouvé l’amour, le « good love » mais on ne sait jamais ce qui arrive avec les êtres humains (…) J’étais fatigué de la vie de la nuit »

« Le respect est la chose la plus précieuse, plus que toute autre chose dans le monde (à propos des divisons entre les siens et ceux de Bounty Killer, la « Bounty Killer alliance » dont il est lui-même issu, ndlr)… Au début on a dit que c’était une alliance pour la vie tu vois ce que je veux dire ; pour la vie, mais chaque homme est un homme et on peut se vexer, on peut changer, mais quand même on devrait continuer à se supporter et à se respecter »

« On dit que j’apporte mon soutien à Gaza (toute la crew, l’équipe et le quartier de Vybz kartel, en opposition à Gully d’où vient Mavado, ndlr), mais pour moi ce n’est pas exactement ça. Je respecte beaucoup Vybz Kartel en tant qu’individu (…) Beaucoup de gens pensent que Gully God (lui-même, ndlr) n’est pas à la hauteur mais je tiens à préciser que je me fous de ce qu’ils disent car je ne dépends pas des gens, je ne dépends que de la musique »

« Les artistes hip hop aux Etats-Unis aiment le dancehall et ils aiment la Jamaïque, ils nous respectent, et c’est pourquoi je fais des associations musicales avec des artistes hip hop et j’essaye d’emmener la musique dancehall à un autre niveau, comme par exemple avec Karian sang »

Leur morceau ensemble est un énome succès. Regardez la vidéo ci-dessous (en attendant le clip officiel) et, plus loin, celle de Karian sang où elle remerciait ses fans ; la jeune femme est pleine de mimiques qui pourront en enerver « plus d’une » mais, il est vrai, elle sait chanter et bouger.

 

Publicités

Trackbacks

  1. […] Il continue à impressionner et à apposer son influence sur les jeunes. Un cd sortira bientôt, en relation avec son livre « Voice of the jamaican ghetto ». Il devrait être dans la même lignée, un appel à la révolution des jeunes. La pauvreté du ghetto et les difficultés que traverse la jeune société sont des thèmes récurrents dans les chansons de Vybz Kartel. […]

  2. […] aussi la chanson dancehall « Sekkle dung » par Konshens et Raine Seville […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :