Publicités

DIFFERENCE ENTRE LES MOTS NIGGER, NIGGA ET NEGRO ?

DIFFERENCE ENTRE NIGGER, NIGGA ET NEGRO ?Ci-dessus, une note d’humour qui signifie qu’entre les mots « nigga » et « nigger », il y a aussi une question de couleur de peau.

La controverse autour du film « Django unchained » a rappelé qu’aux Etats-Unis l’utilisation du mot « nigger » ou « nigga » est sujette à problèmes. La plupart des gens ne l’utilisent d’ailleurs pas et usent juste de l’expression « N word ».

Toutefois, il existe une grande différence entre le mot nigger et le mot nigga, et bien des siècles aussi.

Un « nigger » était un africain rendu en esclavage, la propriété de quelqu’un. Il n’avait pas de droits, pas même celui d’être considéré comme un homme. Le « nigger » était donc l’expression de celui qui a été ôté de toute humanité, et ne possédait pour ainsi dire que des devoirs.

Lorsque les afro-américains se sont émancipés, ils se sont eux-mêmes baptisés négros, un dérivé du mot nigger (nègre). La grande différence était que les négros était des hommes à part entière. Et c’est avec l’évolution de l’histoire, qu’ils se sont ensuite fait appeler « black », puis « afro américan », puis « african american ».

C’est là que le mot « nigga » est apparu. Pourquoi après des années de lutte pour se faire accepter en tant qu’individus à part entière, les afro-américains voudraient aujourd’hui se faire appeler « nigga » soit négro, ou plutôt négrillon ?

En un mot, la réponse est l’oppression, il s’agit aussi de second degré. Quand les rappeurs ont commencé à utiliser le terme « nigga », leur audience quelle soit blanche ou noire a été introduite dans le même temps à la criminalité contemporaine des « black people », à leur discrimination. Vous pouvez en lire plus sur la compréhension de cette mode urbaine et sur le mélange rap-religion, en anglais ICI.

Les gens ont aussi été ré-inroduits à la notion d’ancien esclave ou descendant, grâce au rap des plus grands, et ce avec l’aide de l’industrie « blanche ». Et dorénavant, deux amis peuvent s’appeler « nigga », pour simplement se dire bonjour, se moquer affectueusement et se rappeler d’où ils viennent.Tandis que le terme, dont l’origine provient des marchands d’esclaves, ne sera jamais toléré dans la bouche de « blancs » et pour cause, ils se le sont appropriés. Le terme « nigga » fait dorénavant partie de l’histoire noire, et, telle une revanche, ils défient quiconque qui ne soit pas de leur clan de l’utiliser, cela serait un affront.

Le lien entre les mots « nigger » et « nigga » est relativement capitaliste toutefois, puisque le second s’est fait connaître via l’industrie musicale et la vente de millions de titres. Pourtant, la plus grande différence reste encore, outre la manière de l’écrire, le fait que le « nigga » a choisi de s’appeler ainsi, et il contrôle son image en tant que tel.

Les rappeurs tels que Kanye West, Jay-Z et bien d’autres aiment à s’appeler nigga ou à utiliser ce terme dans leurs chansons. Le titre « Jesus is my nigga », par exemple, dont Kanye West est l’auteur, rappelle juste que Jésus est un homme que l’on avait tenté de déshumaniser et que l’oppression avait fait de lui un exilé.

 

Tout ceci explique assez pourquoi Quentin tarantino, bien qu’à l’origine du film Django Unchained, avait reçu de nombreuses plaintes du public. Il aurait utilisé le mot « N » des centaines de fois dans son film, jusque là pas de souci… Mais il l’a également utilisé allégrement durant la promotion de son film… Enfin… Il utilisait le not « nigger » et non pas « The N word » ; ce qui, encore une fois, dans la bouche d’un blanc, est assez mal vu aux Etats-Unis. Et vous, quelle est votre tolérance par rapport au mot « négro » ?

Publicités

Trackbacks

  1. […] C’est en appelant Jésus « nigga » que le pasteur d’une petite église a décidé de faire de la promotion pour celui à qui il […]

  2. […] Le jeune homme, dans la vidéo ci-dessous, se fait appeler Doyle Grandeur. Il l’atteste, il n’aime pas les noirs, ou plutôt, il n’aime pas les « niggers ». […]

  3. […] Après toutes les polémiques autour du mot négro (à ne pas prononcer aux Etats-Unis si ce n’est en disant « The N word ») on commençait à croire que la terre entière utilisait ce terme sans plus se soucier des tenants et des aboutissants. […]

  4. […] ans de cesser d’utiliser le mot ‘N’, bien que l’on sache que ce mot a des connotations différentes pour chacun. Selon sa couleur de peau et les origines de celui qui l’utilise la perception […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :