Publicités

MARIAGE ET SAINT VALENTIN POUR LES HOMOSEXUELS ?

LA SAINT VALENTIN POUR TOUS AINSI QUE LES HOMOSEXUELS

Lorsqu’on se dit normal, on voudrait oublier que la St valentin est une fête pour tous ceux qui s’aiment, y compris ceux qui n’aiment pas comme la majorité des gens normaux.

Mais la normalité qu’est-ce que c’est ? Est-ce normal de condamner deux personnes du même sexe qui s’aiment, mais de tromper son ou sa conjointe ? Est-ce normal d’avoir 40 ans et de flirter avec des jeunes femmes qui en ont 25 ? Est-ce normal de condamner l’homosexualité quand on est noir et qu’on a été, nous aussi, si longtemps opprimé ?

Avec tout les débats ambiants sur le mariage homosexuel, on oublie que sauter le pas ne devrait pas être le fait de gens dit « normaux », mais de gens qui s’aiment tout simplement. Les couples mixtes, il y a quelques dizaines d’années, étaient eux aussi vus comme une abomination. Aujourd’hui, ce n’est plus à l’ordre du jour, et beaucoup diront ‘Ca n’a rien à voir !’.

La route traditionnelle de l’amour, du mariage, les enfants, ça marche pour beaucoup d’entre nous. Mais et les autres ? N’ont-ils pas droit à s’unir ? A être heureux ? Faudrait-il les relayer à l’état d’animal, comme l’étaient relayés les noirs auparavant ?

Le débat du mariage homosexuel prend tout son sens si l’on considère que deux personnes du même sexe, et qui plus est deux hommes noirs ou deux femmes noires aussi, peuvent arriver à s’aimer, et cela, même si ils ont essayé d’être « normaux » avant ça.

Mignon R. Moore, auteure de 'Invisible families' un livre sur les communautés homosexuelles noiresMignon R. Moore (photo ci-contre), est l’auteure de l’ouvrage, en anglais uniquement, « Invisible families« . Elle y aborde la question de l’identité homosexuelle, de la parenté lorsqu’on aime quelqu’un du même sexe. Elle a suivi, durant 3 ans, la vie de couples noirs et homosexuels aux Etats-Unis. Elle dépeint dans son livre la manière dont ces couples sont perçus au quotidien, l’homophobie dont ils sont victimes. Elle déclare :

« Les homosexuels noirs font partie de la communauté noire. Même si les gens ont des opinions différentes, ils sont là dans le paysage, et depuis très longtemps. Il faut apprendre à les accepter et à ne pas leur ôter leur droit simplement car on ne partage pas leur vision de l’amour. »

 

 

Un projet de loi a été voté il y a à peine quelques jours en France. Il permettra de mettre en place une nouvelle législation sur le mariage homosexuel sur le territoire. C’est une victoire pour ces populations. Et, on doit l’avouer aussi, une énorme avancée. N’oublions pas que des millions d’homosexuels, à travers le monde, en particulier en Afrique, doivent se cacher, se marier alors qu’ils ne le souhaitent pas, sont brimés, exécutés, pour simplement avoir choisi d’aimer quelqu’un qui leur ressemble, quelqu’un du même sexe. Qu’il n’en déplaise à certains lecteurs, Zafro est plutôt à penser que tout le monde à droit à l’égalité. Lorsque personne n’aura rien à se reprocher, qu’un homme n’aura jamais trompé sa femme et qu’une femme n’aura jamais fantasmé sur son voisin à l’église, on pourra en reparler.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :