Publicités

LA FEMME LA PLUS MOCHE DU MONDE ENFIN ENTERREE

La femme la plus moche du monde . Julia Pastrana

Une femme indigène a été exhibée durant le 19ème siècle dans toute l’Europe, et était appelée « la femme la plus moche du monde ». Elle a finalement été enterrée récemment à Mexico, 150 ans après sa mort.

Julia Pastrana souffrait d’une maladie génétique, son corps entier était recouvert d’un duvet, ainsi que son visage, et on l’obligeait à se montrer dans des shows. Elle était connue comme une erreur de la nature, on la disait comme le lien entre l’humain et l’orang outan, elle était d’ailleurs aussi surnommée « la femme-singe ».

Son manager, Theodore Lent, la maria et continua à l’exhiber dans des cirques. La jeune femme mourut à l’âge de 26 ans, 6 ans après son mariage, en donnant naissance à un fils. Lui aussi était entièrement recouvert de poils. Il décéda sur le coup.

Après sa mort en 1860, son mari, d’origine américaine, a embaumé son corps de façon à continuer à l’exhiber. Cela dura encore des dizaines d’années. Et Theodore Lent, se remaria avec une femme à barbe qu’il appelait la soeur de Juliana. Il la fit se pavanner dans des spectacles, autour du corps embaumé de la première.

LA FEMME LA PLUS MOCHE DU MONDE ENFIN ENTERREE : juliana pastrana

En 1976 le corps de Juliana fut volé. Il fut plus tard retrouvé dans un garage, puis transféré dans les sous-sols de l’Université d’Oslo, où il passa encore des dizaines d’années.

Elle a finalement retrouvé le chemin retour de son Mexico natal il y a environ deux semaines. Cela est dû à une campagne de l’artiste Laura Anderson Barbata, campagne lancée en 2005 et qui demandait aux Etats-Unis de leur rendre le corps de Juliana afin qu’elle connaisse un enterrement digne de ce nom.

LA FEMME LA PLUS MOCHE DU MONDE ENFIN ENTERREE : Julia pastrana

 

Est-ce qu’un être humain devrait être l’objet d’un autre ? Elle a finalement retrouvé sa dignité. Mais les Etats-Unis ont mis du temps à se décider. Bon sang…

Source : bbcnews

Publicités

Trackbacks

  1. […] d’un riche amricain qui proposait la somme de 1000 dollars par semaine, si elle acceptait de se montrer publiquement dans des représentations -telles des cirques, avec son fils. La seule offre qu’elle accepta fut celle de médecins qui voulaient étudier […]

  2. […] dans toutes les rubriques « bizarre » des journaux. Ils étaient également exhibés dans tous les cirques et foires aux monstres […]

  3. […] communautés indigène ont plusieurs fois réclamé les corps afin de leur fournir des funérailles descentes, leur demande n’a jamais reçu de réponse positive. Tous les 6 mois le musée MAAM à Salta […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :