Publicités

LE CAS MICHAEL JACKSON : UN JUGE DOIT DECIDER DE CONTINUER OU PAS L’AFFAIRE

Michael Jackson en 1971, après une performance avec les Jackson 5.

Michael Jackson en 1971, après une performance avec les ‘Jackson 5’.

(Etats-Unis, Los Angeles) Un jury devrait décider sous peu si le promoteur des derniers concerts de Michael jackson a lui-même engagé et supervisé le médecin condamné de lui avoir donné la mort, a annoncé un juge lundi passé.

Si le jury va dans ce sens, cela permettra à la mère du chanteur, Katherine (en photo ci-dessous), d’aller de l’avant dans la théorie que l’organisation qui était derrière ces énormes concerts est celle qui a poussé le médecin à donner une dose mortelle de propofol à MJ.

La juge de la cour supérieure, Yvette Palazuelo, a cependant rejeté certaines des demandes de Katherine, et quant à la société des concerts, AEG, ils ont fait savoir par leur avocat qu’ils gagneraient de toute façon la bataille.

La juge a écouté plusieurs des arguments, durant deux heures d’affilée, lundi passé. On ne sait pas encore quel est son sentiment.

LE CAS MICHAEL JACKSON : UN JUGE DOIT DECIDER DE CONTINUER OU PAS L'AFFAIRE - Katherne Jackson

L’avocat d’AEG, Marvin Putnam, a rapporté qu’il était satisfait du déroulement de l’affaire, et estime que ce cas n’aurait jamais dû être présenté devant une cour. Cas qui inclus la mauvaise enquête d’AEG sur Conrad Murray, aujourd’hui reconnu coupable et emprisonné pour avoir intenté à la vie du chanteur. Cas qui inclus aussi le fait qu’AEG aurait contrôlé le médecin, et serait à l’origine de tous ses actes envers le roi de la pop.

L’avocat de Katherine Jackson, Kevin Boyle, a refusé de faire un commentaire, après ce rendez-vous à la cour. Il avait tout de même lancé il y a peu, qu’AEG avait crée un système spécial de loyalties pour Murray, et le payait plus de $150 000 pour prendre soin du chanteur. Mais MJ est décédé avant que ce contrat ne soit signé entre AEG et Murray. AEG peut donc désormais se vanter que Murray n’a jamais été employé par leurs soins.

Pour se défendre, les membres de AEG disent qu’au moment où ils discutaient de ce contrat avec Murray, il s’était déjà procuré  de fortes doses de propofol, qui permettaient au chanteur de dormir, ils ne peuvent donc pas être dérrière tout ça. Ils ont enfin affirmé que c’est triste mais que MJ serait sans doute mort malgré tout.

Katherine Jackson qui a entamé ses démarches depuis 2010, pourra enfin en voir le bout, puisque le procès aura lieu au mois d’avril.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :