Publicités

QUI A INVENTE LE DEFRISAGE ? D’OU VIENT LE PROCEDE ?

D'OU VIENT LE DEFRISAGE ? QUI L'A INVENTE ?

Si vous vous bornez à continuer à défriser vos cheveux, malgré la science environnante, nous prévenant des dangers de ces produits, il serait au moins bon que vous en connaissiez l’origine.

C’est dans les années 1800 que tout a commencé. A cette époque bercée par la ségrégation raciale, on avait inculqué aux noirs que la couleur de leur peau, leurs formes, leurs cheveux étaient moches. Certains avaient fini par le croire et, pour faire plus amplement partie de la société, ils ont commencé à utiliser des procédés mis à leur service pour détendre leurs cheveux, tandis qu’ils étaient déjà de grands utilisateurs du fer à boucler et du peigne à lisser.

Deux noms se présentent comme étant les instigateurs de la composition chimique des défrisants. Toutefois c’est un certain Garret A. Morgan qui a toujours affirmé, de son temps, être l’inventeur de la chose.

Madame C. J. Walker

Madame C. J. Walker a inventé le défrisageMme C.J. Walker(1867-1919), pour certains, est celle qui serait venue avant. Réalisant que la mode du lisse est à son paroxysme, elle lance sa ligne de produits de beauté, qui concernait aussi les cheveux. Elle est ainsi devenue la toute première femme millionnaire des Etats-Unis.

Elle souffrait de pertes de cheveux fréquentes et, en manipulant certains produits, elle découvrit qu’elle pouvait réaliser des mixtures qui faisaient du bien à ses cheveux, et les aidaient à pousser. C’est ainsi qu’elle découvrit aussi une formule qui arrivait à lisser temporairement les cheveux. Afin que toutes les femmes se sentent mieux dans cette société de blancs, elle lança définitivement la mode de la femme noire aux cheveux raides. Cette business woman a aussi aidé plus tard plusieurs femmes à monter leurs commerces.

Garrett Augustus Morgan

Garrett Augustus MorganParceque la technique de Mme Walker était très peu au point et les résultats parfois catastrophiques, d’autres attribuent plutôt à G. A. Morgan, le fait d’avoir inventé le procédé.

Garrett Augustus Morgan (1877-1963) était un inventeur américain, fils d’esclaves affranchis. Il est a l’origine de bien des trouvailles, et le défrisage serait celle qui l’a définitivement rendu célèbre. Comme c’était d’usage à cette époque, il a quitté l’école très tôt pour aller travailler et gagner sa vie. Plus tard, il deviendra réparateur de machines à coudres. Un jour en travaillant dans l’atelier et en renversant du lubrifiant sur son pull, il se rendra compte que celui-ci, le lendemain, était d’un aspect très lisse. Il décidera alors d’expérimenter la chose sur le chien du voisin (!!) et effectivement ses poils devinrent lisses à leur tour. Enfin, il essaiera ensuite sur ses cheveux, et c’est ainsi que naissait la première crème défrisante officielle « G. A. Morgan’s Hair Refiner Cream » (baume capillaire embellisseur de G. A. Morgan).

Dans la même lancée, les recettes de sa compagnie lui permirent de travailler à d’autres inventions dont il est l’auteur tel que le masque à gaz et les feux tricolores de circulation. Mais, il faut savoir, qu’il avait aussi, déjà à cette époque, lancé les crèmes blanchissantes pour la peau – toujours dans un souci de répondre à la demande ambiante, celle des noirs qui ne voulaient plus de cette « mocheté » que la nature leur avait conféré.

 

Si la vague actuelle est plutôt celle du retour aux cheveux naturels, cela n’est pas pour rien. Il aura fallut du temps mais beaucoup vous le diront, lorsque l’on connaît son histoire, les raisons qui ont poussé à certains évènements tel qu’au dédain de soi, on ne peut que ré-embrasser notre culture, notre couleur de peau, et nos cheveux crépus, tels qu’ils sont.

Publicités

Comments

  1. J’ai compris que les défrisants c’étaients signe des complixités et je ne suis plus complexée pour ce que je suis,noire,frisée et fière de l’être.C’est pour ça que je suis de retour à la source

  2. Bien que le défrisage soit une mauvaise chose, il faut avouer que ce procédé a permis a de jeunes descendants d’esclaves de tirer leur épingle du jeu. De plus, je ne jette pas la pierre à ces afro américains qui ont connu l’esclavage, la ségrégation, l’injustice. Connaissant notre histoire on ne peut pas leur en vouloir d’avoir essayé d’être un peu mieux traité par la société blanche et même pire, par leur propre communauté noire, à cause des clivages entre claires et foncés de peau…Quand on est même pas soutenu par sa propre communauté pas étonnant qu’on souhaite faire partie de l’élite (personnes claires aux chx lisses) pour avoir accès à des privilèges tels que l’éducation ou l’accès à des professions moins pénibles. Dire que certaines personnes encore aujourd’hui, ont ce sentiment de ne pas pouvoir réussir sans cheveux lisses et peau claire c’est triste

  3. et on fait quoi quand ses cheveux ne supportent pas les repoussent?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :