Publicités

PATRICIA KRENTCIL : ACCRO AU BRONZAGE UV, UNE POUPEE ET BIENTOT SA VIE SUR LES ECRANS ?

PATRICIA KRENTRIL : ACCRO AU BRONZAGE UV ET BIENTOT SA VIE SUR LES ECRANS

En mai 2012 Patricia Krentcil a été arrêtée dans le New-jersey parce qu’elle avait emmené sa fille de 5 ans pour une séance dans un salon de bronzage UV, où elle avait elle-même été brûlée. Cette anecdote l’a rendue célèbre.

La petite fille avait tout raconté à l’école, et la femme de 44 ans fût arrêtée – notez au passage que les UV sont interdits dans le New-Jersey aux moins de 14 ans. Elle écopa d’une amende de 2500 dollars et fut appelée à plus de prudence ; en effet le doute subsista entre les dires de l’enfant, de la mère, de la propriétaire du salon. Jusqu’à présent Patricia prétend que sa fille était entrée dans la cabine avec elle et patientait pendant qu’elle faisait sa séance, mais qu’en aucun cas sa fille n’avait fait des UV. Les brûlures qu’avaient la petite fille auraient été dûes à un bain de soleil trop long dans le jardin.

Peu de temps après elle prenait le pari tendu par un magazine nommé Touch magazine, lequel la défiait de ne pas faire d’UV pendant 30 jours. Elle y parvint mais usa toutefois de crème auto-bronzante et déclara que durant cette période elle s’était sentie très pâle.

PATRICIA KRENTRIL : ACCRO AU BRONZAGE UV ET BIENTOT SA VIE SUR LES ECRANS

La photo de couverture de magazine ci-dessus était prise alors que Patricia avait été défiée d’arrêter les UV pendant un mois. Elle avait déclaré : « Je me sens bizarre. Je me sens trop pâle ».

La femme, qu’on appelle la maman tanorexique, ne semble pas bien se rendre compte de la gravité de ses actes, ni même par rapport à sa propre peau. D’ailleurs elle a fait un business de cette nouvelle célébrité et a même lancé une poupée à son effigie, bien que celle-ci soit plutôt à la peau claire (ICI).

Patricia Krentril dit être accro au bronzage :

« Je suis née pour bronzer. il n’y a rien qui me fasse me sentir mieux que la couleur que j’obtiens grâce à un lit de bronzage. Mais dans les années précédentes j’ai été bannie de beaucoup de salons. Maintenant je dois passer des heures à me couvrir de lotion de bronzage afin d’obtenir la couleur que je veux. »

PATRICIA KRENTRIL : ACCRO AU BRONZAGE UV, UNE POUPEE ET BIENTOT SA VIE SUR LES ECRANS

Patricia a ajouté, lors d’une interview récente :

« Il fait trop froid dans le New-jersey. Je ne peux pas passer mon temps à bronzer dans le jardin. Je dois partir d’ici pour regagner ma liberté et pouvoir m’adonner de nouveau à ma passion. Il n’y a pas de futur pour moi ici. Je veux être libre de nouveau. J’adore Londres et je suis convaincue que déménager ici est la solution à mon bonheur et celui de ma famille. »

La femme, qui vient d’aménager en Angleterre, n’a pas retenu les leçons passées, et se fout bien des dommages irréparables qu’elle commet sur sa peau. Elle espère bien que les britanniques seront plus tolérants, et lui permettront de bronzer de nouveau en toute sécurité liberté… Glurps.

 

Pour finir, toutes ces histoires ne sont vraiment pas une perte pour Patricia. Un projet de film nommé « Tanning mom » est en cours. Elle souhaiterait même y jouer son propre rôle. A ce propos elle prétend d’ailleurs avoir beaucoup de propositions en tant que modèle photo, tout le monde la voudrait.

Publicités

Trackbacks

  1. […] Vous aviez suivi l’histoire de la « folle des UV » ? ICI. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :