Publicités

IDRIS ELBA « J’AI DEJA UTILISE LE MOT NEGRO MAIS J’AI CESSE, JE SUIS UN AFRICAIN APRES TOUT »

IDRIS ELBA "JE N'UTILISE PAS LE MOT NEGRO JE SUIS UN AFRICAIN"

Après toutes les polémiques autour du mot négro (à ne pas prononcer aux Etats-Unis si ce n’est en disant « The N word ») on commençait à croire que la terre entière utilisait ce terme sans plus se soucier des tenants et des aboutissants.

Idris Elba, toujours simple mais avec un brin de classe, souvent avec des lunettes noires, entend bien à répondre à n’importe quelles questions sans tabou lors de ses interviews. Voici un extrait de la dernière :

Qu’est-ce que cela lui fait d’avoir été élu l’un des hommes les plus sexys de la planète ?

« Je ne suis arrivé que quatrième. »

A propos d’une vieille photo de lui où on le voit comme modèle :

« A cette période je n’étais pas posé. Mon esprit allait dans tous les sens. J’étais grand, je savais que je n’allais pas devenir mannequin professionnel mais j’y travaillais quand même. J’étais au lycée où je prenais des cours d’art. J’ai fait deux ans de cours d’art dramatique, de danse, de chant, et le mannequinat était en quelque sorte une expression de tout ça.

Après l’école il fallut 4 ans à Idris afin de se faire connaître dans une première série nommée « The wire ». A la question si c’est vrai qu’il n’aime pas être appelé « black actor » :

« Vous ne décririez pas les autres acteurs selon leur groupe ethnique. Vous les décrivez juste en tant qu’acteurs. Le mot « black » est toujours associé avec quelque chose de négatif alors dés que vous l’utilisez vous mettez une sorte d’ombre au tableau. »

A la réflexion ‘Sa couleur reste tout de même ce qui lui aura fait obtenir le rôle de Nelson mandela dans un prochain film où il incarnera la légende sud africaine’, il répond :

« Au début je pensais que c’était une blague. Je n’aurai jamais pensé qu’on me choisirait. Je ne comprenais pas pourquoi on me choisissait moi plutôt qu’un autre. Je ne pensais pas être assez accompli en tant qu’acteur pour jouer quelqu’un d’aussi intense que Nelson mandela. »

A la question comment il se sent d’avoir finalement 40 ans :

« Je me sens relativement accompli car à 40 ans je considère que je vais jouer le rôle de l’homme vivant le plus grand sur terre à ce jour. Ca m’encourage aussi à faire des priorités dans ma vie comme ma famille, le bonheur, et ça me fait penser à léguer quelque chose une fois que je serai parti mais pas forcément en terme matériel. »

A la question que s’est-il passé avec Quentin Tarantino concernant un éventuel rôle dans Django unchained :

« Tarantino et moi avons eu une réunion qui a duré prés de onze heures ; onze heures dans sa maison à parler films, parler de ce personnage, et je savais à peu près quand je partais que je n’allais pas jouer dedans. »

A la question ‘Comment il se sent par rapport au mot « N » ‘?

« Je l’ai utilisé dans le passé je l’admet. Mais ce n’est pas un mot que j’utilisais naturellement même à l’époque (…) Je suis africain et je sais que l’origine de ce mot est plus profonde que le veut la croyance générale aussi j’essaie de ne pas l’utiliser. »

L’homme est resté simple et bien qu’il ait acquis en popularité on peut encore le voir au détour de platines londoniennes, et notamment dans son quartier d’origine à Londres, Hackney. A ce propos on dit « On peut sortir un garçon d’Hackney, mais on ne peut pas sortir Hackney d’un garçon ».

Ci-dessous un message filmé qu’Idris adressait il y a quelques jours à ses fans sur Facebook, ses fans à qui il dit merci :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :