Publicités

UN PASTEUR VIOLAIT REGULIEREMENT DES JEUNES FILLES DONT LA SIENNE

(Cameroun) Quelle ne fut pas la surprise d’une mère lorsque sa fille lui raconta comment elle avait été désenvoutée. En fait de pratique ancestrale l’envoûtement en question avait consisté en de multiples viols.

UN PASTEUR VIOLAIT REGULIEREMENT DES JEUNES FILLES DONT LA SIENNE

La mère de la fillette de 13 ans en classe de CM1 est séparée du père. Lorsque sa fille lui rendit visite le week-end elle lui raconta fièrement qu’elle avait été désenvoutée. La maman s’empressa de lui demander en quoi avait consisté le rituel. La fillette lui raconta tout dans les moindres détails.

C’est ainsi que la mère compris que sa fille avait subi des violences sexuelles répétées sous couvert de pratiques religieuses. Elle porta plainte immédiatement. La police interpella le suspect.

Il s’agissait d’Adrien Mbena, un pasteur de la région de Mbam et Inoubou. Il officiait dans une église dîte d’éveil. Le pot aux roses était découvert, le jeune pasteur était un adepte pédophile et se servait de ses jeunes fidèles pour assouvir ses désirs. Il fallait chaque fois une dizaine d’actes sexuels pour que la jeune personne soit « libérée ».

Adrien Mbena désignait régulièrement des jeunes filles qui étaient envoutées et se chargeait du travail pour les délivrer de leurs démons, au bonheur des familles. Mais les langues se sont déliées tout à coup et d’autres fillettes sont venues corroborer le témoignage de la première. Elles avaient toutes été violées par le même homme.

Selon Didier Mavinga Lake, docteur en psychopathologie et psychanalyste au sein d’un groupe de recherche à l’école doctorale de recherche en psychanalyse de l’Université Paris 7, cette tendance prend de l’ampleur dans le continent, notamment en Afrique centrale.

Ceux qu’on appelle les « dealers spirituels » sont partout.

Cette vidéo en anglais est un reportage rapportant les abus sexuels de millions d’enfants à travers le monde, sous couvert de la religion – le thème des « pseudos » exorcismes des enfants du Congo est notamment abordé :

Publicités

Trackbacks

  1. […] au courant de ses agissements. Larry Durant, lui, se défend en disant qu’il tentait de guérir ces demoiselles du […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :