Publicités

LA PREMIERE ECOLE DU BRESIL RESERVEE AUX NOIRS : UNIPALMARES

Ouverte depuis 2004 et avec 87% de ses étudiants qui sont noirs, la première école réservée aux noirs du Brésil prend de l’ampleur.

LA PREMIERE ECOLE DU BRESIL RESERVEE AUX NOIRS : UNIPALMARES - The faculdade Zumbi dos Palmares

L’école qui s’appelle « The faculdade Zumbi dos Palmares » n’est pas fermée aux étudiants non noirs. Elle offre simplement la possibilité à ceux qui le sont d’être traités de manière égale à tous que ce soit en matière d’enseignement qu’en matière de résultats. On l’appelle aussi Unipalmares, elle possède actuellement 1600 étudiants en son sein.

L’initiative de ce projet vient à l’encontre de la loi qui prévoit que les universités publiques aient un quota de 39% de leurs places réservées aux étudiants noirs. Or, Unipalmares est une école privée appartenant à une ligue afro-brésilienne, elle peut donc se permettre de dépasser ses quotas à hauteur de 50% minimum d’étudiants noirs. Et même là, étant donné la demande, il y en a jusqu’à 87% aujourd’hui.

Les cursus offerts par Unipalmares permettent des cours spécialisés en histoire africaine. Les salles portent toutes des noms de personnalités de couleur ayant marqué l’histoire : Barack Obama, Oprah Winfrey, Malcolm X, etc.

 

Hilary Clinton elle-même a récemment visité cette école. Elle a aussi assisté aux déclarations de différents étudiants qui affirmaient que dans cet endroit ils apprenaient un peu plus de leurs origines, ainsi qu’à élever leur race. C’est de notoriété qu’avant la mise en place des quotas par le gouvernement brésilien, les étudiants noirs n’avaient pas les même chances que les autres. Avant ils étaient obligés d’accepter qu’on les traite de « négro ». Dorénavant ils imposent le respect.

L’enseignement y couterait environ 160 euros par mois, une somme énorme pour certains d’entre eux, un investissement sûr pour leur avenir.
LA PREMIERE ECOLE DU BRESIL RESERVEE AUX NOIRS : UNIPALMARES - The faculdade Zumbi dos Palmares

Alors que certains voient le Brésil comme un modèle de multiculturalité, il est difficile d’imaginer les nombreuses barrières qui s’élèvent contre vous là-bas si vous n’avez pas la bonne couleur de peau. Les débats vont jusqu’à des différences au sein des gens de couleur. Les uns sont classés comme noir (negro, preto), les autres comme marrons (pardo/parda, moreno/morena), ou encore mûlatres et ces derniers sont encore ceux qui ont le plus de chances, comparé au Brésil blanc qui gouverne la plupart du temps.

Publicités

Comments

  1. Je ne suis pas du tout d’accord je suis d’origine brésilienne et les Brésiliens sont Beaucoup plus positif que les français. Certes on différencie les teintes de peau mais c’est tout, contrairement aux français les Brésiliens ne sont pas là à parler tt le temps du racisme. Ils ne stigmatisent pas ou n’essaie pas de faire tjrs un problème de ces différences. Les Brésiliens sont avant tout Brésiliens, et c’est sr poser la question dans le sens où vs vs la poser qui est un problème. Les Brésiliens ne se la pose absolument pas dans les même configurations que vous.

Trackbacks

  1. […] est essentiel de savoir d’où l’on vient pour savoir où on va, l’école congo-belge se fait un devoir d’enseigner quelques langues essentielles à […]

  2. […] d’étudiants blancs, d’où la création il y a peu d’un établissement réservé aux noirs. Face à l’élite ainsi créée dés les bancs de l’école, il ne faut pas […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :