Publicités

UNE PREMIERE MISS ISRAEL NOIRE MAIS BEAUCOUP D’HYPOCRISIE DANS LE PAYS

UNE PREMIERE MISS ISRAEL NOIRE MAIS BEAUCOUP D'HYPOCRISIE DANS LE PAYS - Yityish Aynaw

En février Yityish Aynaw est devenue la première Miss israël noire de toute l’histoire. Née en Ethiopie, Aynaw est devenue orpheline à l’âge de douze ans, et a été envoyée avec son petit frère chez ses grands parents maternels, déjà exilés en Israël.

L’histoire pourrait être belle et dénoter d’une grande multiculturalité si il n’était pas notoire qu’Israël rencontre un problème avec les juifs ethiopiens depuis plus de trente ans. Des faits attestent de l’hypocrisie de l’élection d’Aynaw.

Le Président Barack Obama avait tenu à rencontrer la première Miss Israël noire, Yityish Aynaw, il l'avait invitée à sa table.

Le Président Barack Obama avait tenu à rencontrer la première Miss Israël noire, Yityish Aynaw,
il l’avait invitée à sa table.

Les juifs éthiopiens souffrent de persecutions depuis les années 70. En 2011, 8000 ethiopiens manifestaient pour réclamer la nationalité israëlienne, tandis qu’ils avaient émigré grâce à l’appel d’Israël à tous les juifs du monde entier, qui étaient censés être en sécurité, et chez eux là-bas.

Mais pour ces 120 000 immigrants le conte de fées s’arrétait là. La communauté ethiopienne est victime d’un racisme evident, se voit refuser des emplois, des logements, les enfants n trouvent pas de places dans le système scolaire.

Le pire de tout est sans doute le fait que le gouvernement israêlien avait systématiquement stérilisé les femmes ethiopiennes pendant très longtemps.
Il était raconté à ces femmes que c’était pour leur bien, pour leur éviter de mourir en couche. On leur disait aussi qu’elles ne pouvaient pas émigrer dans le pays sans subir ce traitement.

La population ethiopienne avait diminué de 50%. Il s’agissait d’un nettoyage ethnique. Alors pourquoi l’élection d’Aynaw ?

Il était dit qu’elle avait séduit les juges en déclarant simplement :

« Il est temps qu’une femme noire s’empare de la couronne. »

Beaucoup ont voulu croire à une avancée. Toutefois il n’en est rien. A l’instar d’Obama qui a beau être le premier Président noir et qui continue à voir ses concitoyens noirs maltraités plus sévèrement par la police et le système judiciaire, la condition des ethiopiens en Israël n’a pas changé.

Déjà on surnomme Aynaw la « toffee » queen, en relation avec le mot hebreu « yoffee » qui signifie beauté. Jusque dans sa victoire, malgré sa grâce, les mots racistes ne cessent de l’accompagner.

Ci-dessous un journal télévisé rapportait l’élection de la première Miss Israël noire, et n’hésitez pas à consulter l’article traitant de conditions similaires à l’apartheid en Israël vis à vis des palestiniens ICI.

Source

Publicités

Comments

  1. Nationalité juive ? C’est quoi cette histoire ? Le judaisme est une religion et pas un état. Nationalité israélienne oui.

Trackbacks

  1. […] Le film, qui a reçu de nombreuses récompenses, est actuellement projeté dans quelques salles aux Etats-Unis. Il rappelle à l’élection récente de la première Miss noire Israël (ICI). […]

  2. […] Il y aurait plus de 80 000 juifs ethiopiens vivant en Israël aujourd’hui, dont 30 000 arrivés entre 1985 et 1991 suite à la guerre civile et la famine dans leur pays. Leur intégration reste un sujet sensible, comme l’a démontré l’élection de la première Miss Israël noire. […]

  3. […] Il y aurait plus de 80 000 juifs ethiopiens vivant en Israël aujourd’hui, dont 30 000 arrivés entre 1985 et 1991 suite à la guerre civile et la famine dans leur pays. Leur intégration reste un sujet sensible, comme l’a démontré l’élection de la première Miss Israël noire. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :