Publicités

UN JUGE CONDAMNE APRES AVOIR VENDU DE NOMBREUX ADOLESCENTS AUX PRISONS AMERICAINES – KIDS FOR CASH

Les prisons privées aux Etats-Unis ont un tel fonctionnement que plus un détenu est condamné à rester chez eux plus leur profit est grand. C’est ainsi que des contrats secrets entre ces prisons et le juge Mark Ciavarella ont été mis à jour. Il a été condamné à 28 ans de prison en août 2011, et des contrats entre ces établissements et lui-même sont encore découverts aujourd’hui.

UN JUGE AMERICAIN CONDAMNE A 28 ANS DE PRISON APRES AVOIR ENVOYE DE NOMBREUX ADOLESCENTS NOIRS EN PRISON - Mark Ciavarella

Mark Ciavarella a été accusé d’avoir envoyé plusieurs milliers de jeunes américains dans ces prisons en violant leurs droits constitutionnels, beaucoup d’entre eux étaient des enfants issus des communautés noires et hispaniques.

Son cas a été baptisé « kids for cash », Ciavarella, 61 ans, a envoyé jusqu’à 5000 jeunes derrière les barreaux entre 2003 et 2008. Il se faisait remettre des liasses de billets par les prisons privées payées après coup par l’Etat.

Le montant que Ciavarella aurait perçu excède le million de dollars, uniquement dans le cas de deux des institutions concernées, PA Child Care et Western PA Child Care. Ces centres de détentions étaient la plupart du temps réservés aux mineurs et le juge y envoyait des enfants de l’âge de dix ans qui n’étaient pas censés s’y retrouver. Au fur et à mesure que des découvertes sont encore faîtes sur ce cas, des voix de parents continuent à se faire entendre.

Le juge avait d’abord nié avoir envoyé des adolescents en prison contre de l’argent, il a ensuite demandé pardon en disant qu’il ne pouvait blâmer personne sinon lui. Il suffit de taper son nom sur internet afin de trouver de nombreux articles concernant ce juge ripoux et Michael Cohahan, un autre juge de Pennsylvanie qui, comme lui, conspirait à envoyer des jeunes en institutions privées.

Ces cas qui démontrent les mauvais rouages présents dans la justice américaine interpellent encore une fois sur le nombre grandissant d’afro-américains en prison, et sur certaines absurdités comme énoncé dans les graphiques ci-dessous. Il y a aujourd’hui plus d’afro-américains en prison qu’il n’y avait d’esclaves en 1850. Il y a proportionnellement plus d’afro-américains ayant été condamnés pour consommation de drogue que d’américains blancs, alors que les statistiques montrent que les consommateurs sont majoritairement ‘blancs’. Les sentences des afro-américains sont plus sévères, tous crimes confondus, que celles allouées aux autres ethnies.

 

UN JUGE CONDAMNE APRES AVOIR VENDU DE NOMBREUX ADOLESCENTS AUX PRISONS AMERICAINES - Mark Ciavarella - taux d'incarcération aux Etats-Unis selon la couleur de peau

 

UN JUGE CONDAMNE APRES AVOIR VENDU DE NOMBREUX ADOLESCENTS AUX PRISONS AMERICAINES - Mark Ciavarella - taux d'incarcération aux Etats-Unis selon la couleur de peau

 

UN JUGE CONDAMNE APRES AVOIR VENDU DE NOMBREUX ADOLESCENTS AUX PRISONS AMERICAINES - Mark Ciavarella - taux d'incarcération aux Etats-Unis selon la couleur de peau

Source

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :