Publicités

NAPPY AU CAMEROUN : L’AFRIQUE EST-ELLE PRETE POUR LE RETOUR AUX CHEVEUX NATURELS ?

Retrouver sa nature de cheveux crépus est une évidence pour de nombreux hommes et femmes qui ont compris que l’adhésion au mouvement nappy s’accompagne aussi d’un plongeon dans l’acceptance de nos racines. Pourtant c’est paradoxalement en Afrique que ce mouvement a le plus de mal à voir le jour.

Vieille publicité américaine pour des produits défrisants.

Vieille publicité américaine pour des produits défrisants.

L’Afrique et les africains dont nous descendons tous aiment à mettre en avant leurs valeurs ancestrales et leurs bonnes moeurs. Pourquoi la question du cheveu n’est-elle pas mise sur le tapis régulièrement ? Est-ce donc normal de mettre du crin sur notre tête ou des cheveux empruntés à des éventuels cadavres ? Ne voyez-vous pas la différence entre quelques rastas qui viendront égayer notre tête de temps en temps et un postiche ‘Je-cache-tout-car-c’est-moche’ ?

Plus que l’homosexualité, la corruption et d’autres points qui titillent mais que nous n’avons pas forcément sous les yeux en permanence, voici un cheveu que nous voyons continuellement, un cheveu qui se trouve sur la tête de toutes nos soeurs rencontrées dans le bus, dans la rue et de manière générale quotidiennement. Ne serait-il donc pas temps de dire les choses vraies et de les dire rapidement ? La laine s’est transformée en mèches plastique qui à leur tour sont devenues des mèches brésiliennes, indiennes, puis des lace wig. Demain verrons-nous les femmes noires subir des opérations de chirurgie pour se faire greffer définitivement le scalp qu’elles auront acheté à d’autres ?

C’est le défrisage qui est aussi en cause parceque nous savons aujourd’hui qu’il est la source de nombreux cancers et des femmes meurent chaque jour de l’abus de ces produits néfastes. Il est plus particulièrement combattu à cause des problèmes de santé qu’il engrenge.

RENCONTRE NAPPY AU CAMEROUN : LES AFRICAINES ADHERERONT-ELLES UN JOUR AU RETOUR AU NATUREL ? - Bébé Afrique en couches

L’Afrique qui a encore peur d’aborder des problèmes terre à terre tel que celui du port des perruques, perruques portées par les mamans du continent ?

On est en droit de se poser plusieurs questions. Est-il réaliste aujourd’hui de dire ‘Je suis noir et fier’ lorsque l’on cache ses cheveux crépus sous des rangées de mèches tout au long de sa vie additionné à l’éclaircissement de sa peau ? Aussi l’Afrique si forte est-elle faible quant à la question de la beauté de ses femmes ?

Bien heureusement des initiatives isolées telle que celle de Nyemb, du blog ‘Les bidouilles d’une nappy’, permettent de faire évoluer un peu les consciences en matière de cheveux. Nyemb a organisé le 4 mai dernier la première rencontre nappy du Cameroun.

La jeune femme recevait environ 200 jeunes filles camerounaises avides d’en apprendre plus sur le soin de leurs cheveux. Entre présentation du mouvement, vente de produits adaptés, exemples de coiffures sur cheveux naturels, le rendez-vous a rencontré un franc succès pour une première. Mais ce type d’initiative attire-t-il uniquement les convaincues ou parvient-il à faire changer d’avis les plus réfractaires ?

RENCONTRE NAPPY AU CAMEROUN : LES AFRICAINES ADHERERONT-ELLES UN JOUR AU RETOUR AU NATUREL ?

La question est posée et si vous avez une réponse n’hésitez pas à la formuler au bas de cet article. Je salue par la même occasion quelques nappy africaines qui donnent du souffle au mouvement sur le continent et ailleurs :

– la sud africaine Wisaal qui tient le blog Wiscellaneous

– l’ivoirienne Cady Kane qui tient le blog Babillages

– la gabonaise qui tient la page Facebook Afromangocie

Pour finir sur une touche mesurée sachez qu’il ne s’agit pas comme certains le prétendent de mettre en guerre les filles défrisées contre les filles naturelles, il s’agit tout simplement d’ouvrir les yeux à la majorité sur des problèmes sanitaires et sociétaires.

 

Publicités

Comments

  1. Merci pour ce bel article!
    Il est très édifiant.
    A la rencontre des Nappies du Cameroun il y avait également des défrisées qui à la vue d’autant de coiffures et de filles portant fièrement leur cheveux au Naturel sont tombées d’accord avec moi qu’il existe effectivement une alternative au defrisage.
    Les mamans sont reparties armées de conseils qui leur permettront de repousser l’échéance du 1er défrisage de leur enfant.
    Au Cameroun aussi les choses commencent à bouger véritablement!!!
    Bisous

  2. Hummmm… something interresting to think about… Nappy et hyper fière de l’être… le defrisage a enlevé la peau d’une de mes frangines last week… toutes les coiffeuz ne sont pas aussi amatrices mais on est daccord que le cheveu crepu ne lui aurait pas ça…

  3. Nikita Little says:

    Avoir des cheveux naturels permet de gagner enormement en confiance: confiance en la beauté de la femme qui les portes, en la beauté de la femme africaine en générale. Ca a l’air de rien comme ca mais une fois qu’on le resent ca change tout pour chaque femme hein. Nous pouvons tellement changer nos looks avec nos cheveux naturels que les cheveux raides deviennent ennuyeux. Faut essayer.

  4. L’africain en général n’apprécie pas ce qu’il a! Les européens et autres ne regorgent pas d’aussi grandes richesses comme l’afrique! Ce qu’ils font c’est d’améliorer le peu qu’ils ont en les sublimant!! Pourquoi nous ne pourrons pas faire pareil!!Regarde par exemples les blancs n’ont pas de volume (cheveux) et pourtant nos cheveux sont de nature volumineux! Ils créent des produits , étudient des plantes et etc pour donner du volume à leurs cheveux!! Et pendant ce temps nous les africaines, dénigrons notre volume en les abimant! Et c’est pareil pour la peau! on veut être claires( blanches) en détruisant notre peau pendant que les blancs cherchent à assombrir leurs peaux en se bronzant et fabriquant des produits de protection. Vraiment Femmes africaines, ouvrons les yeux! Embelissons ce que nous avons! Dieu n’était pas fou en créant plusieurs races! Merci pour ce post très édifiant!

  5. À mon avis les personnes qui défrisent les cheveux c’est surtout à cause du fait qu’ils ne sont plus capables de gérer la texture crépue de leur cheveux ce n’est pas forcément parce qu’il faut imiter ou ressembler aux occidentaux. Vu que devenir nappy c’est considéré comme un retour aux sources pourquoi vous ne bannissez pas aussi les vêtements ou les sacs à mains de marques et retournez au tissu pagne en permanence? Faut être réaliste ce n’est pas que nous n’apprécions pas ce qu’on a mais faut voir les choses en face. Pourquoi bcp de nappy mettent des tissages? L’entrertien du cheveu crépu est difficile et j’ai rarement vu des nappy bien coiffés. C’est tout un challenge entretenir et coiffer les cheveux crépus alors bcp de femmes découragées optent pour la facilité: le défrisage.

  6. bn courage nyemb!!!!!!!!!!! mes copines et moi avons arretéle defrisage il ya 1an et demi et c super de retrouver ses cheveux naturels et de les chouchouter!!!!! micii pour vos blogs et conseils!!!!!xo

  7. pendant que pas mal de messieurs africains se plaignent, passant la main sur les extensions de cheveux de leur femme, d’ avoir l’ impression de caresser un balai
    toujours est-il que l’ on ne voit plus une publicité sans sa gazelle nappy en France, et que la demoiselle de la photo ferait craquer n’ importe quel toubab….

Trackbacks

  1. […] de demoiselles portant aussi leurs cheveux naturels, bien que partageant la dimension politique du courant nappy, ont manifesté leur désagrément. ‘Ne touchez pas mes cheveux’, […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :