Publicités

LE MISSISSIPI A OFFICIELLEMENT ABOLI L’ESCLAVAGE… EN 2013 – LE DERNIER ETAT SUR LA TERRE ?

C’est en décembre 1865 que la loi sur l’esclavage fut votée aux Etats-Unis, après que les 3/4 des 36 Etats aient approuvé le projet. Mais jusqu’au 7 février 2013 dernier, le Mississipi n’avait jamais effectué les démarches complètes pour ratifier le 13ème amendement, ce qui signifie qu’officiellement l’esclavage y était encore toléré.

LE MISSISSIPI A OFFICIELLEMENT ABOLI L'ESCLAVAGE... EN 2013

A l’époque où l’esclavage était aboli, le Mississipi faisait partie de ces lieux où les politiques étaient frustrés face au manque de compensation financière, suite à l’affranchissement des esclaves. Aussi, il semble qu’ils avaient ‘trainé des pieds’ pour signer toute la documentation nécessaire.

Dr. Ranjan Batra, un professeur de neurobiologie à l’Université du Mississipi s’est par hasard rendu compte de la méprise, après le visionnage d’un film qui traitait de la manière dont les Etats avaient administrativement aboli l’esclavage. Aussitôt il avait souhaité savoir comment le Mississipi s’y était pris.

Il fut très étonné de constater, par le biais du site internet usconstitution.net, que l’endroit où il vivait était le dernier à n’avoir pas encore fait le necessaire en la matière. Il était bien spécifié que la démarche était en cours, mais cela depuis 1995. Bien que l’amendement avait été ratifié à cette date et parceque le Mississpi n’avait pas officiellement averti les administrations concernées, tout ceci était considéré comme non-officiel.

Désireux de faire avancer son Etat dans le siècle suivant, et non pas de le laisser tel qu’il était au 19e, Ranjan Batra, un immigré indien de longue date, et un de ses collègues de l’Université, Ken Sullivan, se sont battus afin de changer la donne.

Une fois les archives nationales contactées afin de leur faire part de la démarche entreprise en 1995 par le Mississipi, l’affaire était presque réglée. Ils l’admettent, il n’y avait pas grand chose à faire, aussi ils ne peuvent pas expliquer pourquoi cela n’avait pas encore été réalisé.

Ken Sullivan a son tour a attesté qu’il était très ému d’avoir pu participer à une si grande part de l’histoire de son pays, et de la région de laquelle il est originaire. Pour lui une page est enfin tournée sur ce que l’histoire des Etats-Unis a de plus horrible. Conscient que les Etats-Unis ont encore quelques zones d’ombre à leur tableau, et que certaines personnes sont encore affectées par tout cela, il reste ravi de son action et en particulier du symbole représenté par le duo qui y est parvenu : lui, blanc natif du Mississipi, et son ami Ranjan Batra, immigré aux Etats-Unis.

 

Source

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :