Publicités

UN HOMME SUD AFRICAIN SUR TROIS AURAIT DEJA VIOLE UNE FEMME, LE PAYS AU MONDE OU LES CHIFFRES SONT LES PLUS ELEVES

Une étude datée de 2010 révéle qu’environ 37% des hommes sud africains auraient avoué avoir déjà violé une femme dans leur vie, tandis que 25% des femmes sud africaines affirment avoir déjà été victimes d’un ou plusieurs viols.

Les chiffres le démontrent, plus d’un tiers des hommes en Afrique du sud aurait déjà violé dans sa vie. Une étude effectuée dans la région de Gauteng correspondrait à la réputation de l’Afrique du sud en matiére de viols, classée parmi les villes les plus dangereuses au monde en la matiére.

En 2009 déjà le South African Medical Council, l’entité médicale officielle sud africaine avait révélé des chiffres à hauteur de 28% concernant les hommes coupables de viols dans leur pays. Cela représentait plus d’un quart de la population masculine.

UN HOMME SUD AFRICAIN SUR TROIS AURAIT DEJA VIOLE UNE FEMME, LE PAYS AU MONDE OU LES CHIFFRES SONT LES PLUS ELEVES

Depuis 2009 et 2010 où en est-on ? Les chiffres n’ont malheureusement pas évolué dans le bon sens puisque le taux de viol en Afrique du sud serait dorénavant le plus élevé au monde. Cela place les sud africaines au rang de femmes les plus menacées sexuellement au monde.

Il y a deux ans une affaire émouvait toute la planéte lorsqu’une jeune handicapée mentale de 17 ans, originaire de Soweto, fut violée par un groupe de jeunes hommes qui lui laissérent ensuite 25 cents afin qu’elle ne rapporte pas les faits. Plus récemment, Anene Booysen, 17 ans, fut également violée en bande, mutilée et laissée pour morte.

La violence sexuelle est devenue la premiére pandémie du pays alors qu’a été institué le ‘Black friday’ (image ci-dessus), célébré dorénavant chaque année le lendemain de la St valentin.

Les études du Medical Council se basent chaque fois sur une moyenne de 500 hommes et 500 femmes, dont il est dit que 90% sont noirs. Rachel Jewkes, de l’institut médical, a dit :

« Nous assistons à une telle montée de la violence sexuelle que cela fini non seulement par être légitime mais aussi oublié et minimisé par les femmes. »

Grâce aux autres questions posées durant ce sondage, on apprend également que 55% des hommes et des femmes pensent qu’un viol peut arriver entre mari et femme, 22% des hommes et 8% des femmes pensent que si une femme manque de respect à son mari elle peut être punie et cela en pensant par le viol, 38% des hommes sud africains et 28% des femmes estiment qu’une femme n’a pas le droit de refuser de coucher avec son mari.

Le chiffre troublant à retenir est celui de 1.4 million de viols en sud afrique chaque année, chiffre datant de 2010 et qui n’a cessé d’augmenter depuis.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :