Publicités

ARDI RIZAL : LE PLUS JEUNE FUMEUR DU MONDE AVAIT BESOIN DE SES 40 CIGARETTES PAR JOUR

ARDI RIZAL, 2 ANS : LE BEBE FUMEUR DE L'INDONESIE

Ardi Rizal s’est fait connaître en 2010. A l’âge de deux ans il fumait déjà 40 cigarettes par jour, aprés que son pére l’ai initié à cette drogue alors qu’il n’avait que 18 mois. C’était devenu une habitude, un besoin, pour cet enfant originaire du village de Musi Banyuasin, dans la région de Sumatra.

ARDI RIZAL, 2 ANS : LE BEBE FUMEUR DE L'INDONESIE

Le pére d’Ardi, Mohammed, 35 ans et pêcheur de son état, l’avait fait fumer un jour alors qu’il avait un an et demi, sans imaginer que cela deviendrait immédiatement une drogue pour ce bébé. Il ne pouvait plus se passer de ses deux paquets de cigarettes quotidiens et faisait des crises. Il ressentait même fiévre et douleurs lorsqu’il n’avait pas sa dose.

Le petit coûtait alors la somme d’environ 3€ par jour à ses parents, dans un pays où le salaire journalier moyen n’est pas de beaucoup plus.

ARDI RIZAL, 2 ANS : LE BEBE FUMEUR DE L'INDONESIE

Le cas d’Ardi Rizal n’est pas isolé en Indonésie, où il est dit qu’il arrive réguliérement que des péres ou grands-péres aménent leurs petits-fils à fumer avec eux car, ça a un bon goût comme le pain avec du chocolat, comme l’attestait le grand-pére de Chairul, un autre bébé-fumeur vivant à l’est de l’Indonésie. Ce grand-pére rajoutait :

« Il n’y a pas de probléme tant qu’il fume bien en buvant son café. »

Pourtant la plupart du temps les enfants fumeurs d’Indonésie sont plutôt des pré-adolescents que des bébés. La bonne nouvelle à ce jour est qu’Ardi, lui, aurait arrêté de fumer aprés le reportage qui l’a fait connaître en 2010. L’Etat indonésien a donné de l’argent à la famille, afin qu’il se fasse traiter dans un hôpital de la capitale et qu’il y reçoive des soins avec le soutien de psychologues.

ARDI RIZAL, 2 ANS : LE BEBE FUMEUR DE L'INDONESIE

En amenant l’enfant à jouer avec des petits de son âge, il aurait réussi à se défaire de ses mauvaises habitudes. Pourtant, d’aprés la mére, ce n’est pas encore gagné :

« Maintenant chaque fois qu’il veut un jouet il me menace de fumer encore. Heureusement que l’Etat nous donne de l’argent pour pouvoir éviter cela. Quand je lui demande si il a refumé il me répond non. Mais peut-être qu’il le fait en cachette.

Rappelons que lorsque le pére d’Ardi était interrogé en 2010 il disait :

« Il me semble en parfaite santé. Je ne vois pas le probléme. »

A deux ans, Ardi Rizal était sans doute devenu le plus jeune fumeur du monde. Rien n’atteste qu’il ait complétement arrêté aujourd’hui et même sa mére ne peut pas en jurer.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :